CV

Marc Lauras a été, est, et sera musicien. Mais on ne sait pas si ça va durer. L'avenir le dira.

Un aperçu sur ma pratique de la musique

Ma musique est résolument inspirée par les compositeurs du XXième siècle. Quelle que soit la forme qu’elle prend, elle est toujours marquée par les trois composantes essentielles de mon activité professionnelle : la composition acousmatique, le violoncelle et le spectacle vivant.

Ma musique m'échappe et s'impose.

Des notes longues et brèves (en musique les plus courtes ne sont pas toujours les meilleures), qui quelquefois se répètent, mais sans systématique, mélangées entre du très doux et du très très fort, même plus, ou entre les deux, avec parfois des sons qui n'existent pas et pourtant qu'on entend distinctement. Un peu de bleu.

CV

Depuis 1981, il mène sa barque comme compositeur, violoncelliste et comédien, saltimbanque, bricoleur de son, improvisateur, inventeur de spectacles, raconteur en musique, dramaturge musicien, et nourrit son travail par de nombreuses rencontres avec des metteurs en scène, des chorégraphes, des musiciens, des plasticiens, des écrivains, des conteurs, dans les théâtres et les salles de concert, dans la rue et dans les appartements, les laveries automatiques, sortant d'un mur de flammes à dix mètres de hauteur, sur une barge entourée de feu au milieu d'un lac, dans un igloo alpin, et d'autres lieux indescriptibles, etc...

1905 : Charlie Barr traverse l'Atlantique à la voile en 12 jours et 4 heures.
1955 : Grande année pour le Saint-Emilion.
1956 : Un an trop tard pour prétendre à un grand millésime, Marc Lauras ouvre les yeux sur les volcans d'Auvergne. Errances diverses avant d'ouvrir les oreilles. Il touche le piano pendant une dizaine d'années, mais il n'est pas un musicien frappeur. A la guitare il écrit quelques chansons et joue les 8 premières mesures de "Jeux interdits". C'est bien assez.
1974 : à Paris, il voit ''Timon d'Athènes'' de Shakespeare mis en scène par Peter Brook aux Bouffes du Nord. Déflagration.
1976 : trois ans d'études de musique à l'Université de Pau avec Guy Maneveau et Marie Françoise Lacaze, chant choral, harmonie, direction de choeur, composition, analyse, pédagogie, et surtout pratique de la musique dans tous les sens et sans limite, dont une grande plongée dans la musique contemporaine. Découverte du violoncelle : il sera de la tribu musicale des frotteurs.
1979 à 1981 : Elève de Guy Reibel, Pierre Schaeffer et Laurent Cuniot en classe d'électroacoustique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et autres lieux découverts à marée basse. Prix de composition.

 

doruntine marc lauras

Marc Lauras – Sophie Tabakoff
"Doruntine, une légende albanaise" par le Théâtre Narration.
Texte Besnik Mustafaj - Mise en scène Gislaine Drahy - Scénographie Claude Chestier
Création au Dôme-Théâtre d'Albertville -1997

 

Petite annonce

Musicien tout terrain cherche terrain d'entente.

Vous cherchez un type qui n'a peur de rien ?

Qui compose et joue pour le théâtre et la danse, jusqu'au milieu des feux d'artifices de Groupe F (Moscou 40000 personnes, Vilnius 80000, Shanghaï, Wuhan et Sheng Du, charmantes bourgades chinoises) ?

Qui fait danser la vache Margot de race Salers qui pèse au bas mot 750 kilos toute mouillée ?

Un type qui n'a presque peur de rien sauf du saut à l'élastique, de la parade de Mickey à Eurodisney, d'une tempête de force 11 en mer d'Irlande, et de jouer les grandes œuvres du répertoire (Brahms, Haydn, l'intégrale des suites de Bach) ?

Alors, nous pouvons peut-être nous entendre.


Pédagogie en création et ateliers d'improvisation

Titulaire du DUMAS, Diplôme Universitaire de Musicien Animateur Spécialisé obtenu en 1979 à la faculté de Pau, après trois années d'études sous la direction de Guy Maneveau et Marie-Françoise Lacaze .


 

Marc Lauras joue un violoncelle de 1899, de luthier inconnu.

Depuis de nombreuses années son violoncelle est entretenu et réglé par le luthier Claude Macabrey, installé à Lyon.

Il joue avec un archet de l'atelier Bergeron-Augagneur, archetiers qui travaillent à Lyon.

Pour les musiques jouées en puissance, dans certains spectacles de rue et avec groupe F, il joue un violoncelle électrique construit par Philippe Bodart de Besançon.

marc lauras cello

Depuis 1997, collaboration régulière avec Groupe F

Sagrada Barcelone

Sagrada Familia 
Barcelone
1er juin 2002
photo Thierry Nava