La dernière trace des gros animaux

lascauxmusique pour trio à cordes et orchestre à cordes.


le premier mouvement

Commande de Georges Piris, pour l'orchestre à cordes de l'Ecole de Musique de Saint Paul Trois Châteaux, création décembre 2002.

Trois versions : pour trio, pour orchestre, ou pour les deux ensembles en quinconce, en sept mouvements :
lascaux

 

  1. Un jour ordinaire (trio)
  2. Du frémissement à l'immobile (orchestre)
  3. Midi, déjà (trio)
  4. C'était hier, la tempête (orchestre)
  5. Une nuit sans étoile (trio)
  6. Pas tout à fait enseveli (orchestre)
  7. Vers la transparence (trio)

 

 

 


On ignore les causes exactes de la disparition rapide des dinosaures. Plusieurs théories, aucune certitude. D'autres espèces, moins spectaculaires ont été victimes de l'évolution de la vie sur notre planète.

En revanche, nous serions d'une terrible mauvaise foi d'ignorer le danger que l'espèce humaine fait courir sur la survie des gros animaux, aujourd'hui. Les grands éléphants, les mammifères marins...
Ce travail rend hommage à leur combat pour exister, à leur fragilité bafouée.


Une critique :
"Les musiques de Marc Lauras sont empreintes d'une sensualité jusqu'à l'enivrement, jusqu'à la perte de la conscience d'écouter une oeuvre extérieure pour se retrouver totalement dans sa perception personnelle. L'auditeur, l'écoute et la musique ne font plus qu'un dans un itinéraire magique, sinueux et direct à la fois, parfois aigre-doux, toujours généreux et amical."

Georges Piris, chef d'orchestre, directeur d'école de musique.